Nouvelle étude : Les périphéries européennes, cruciales pour s’attaquer aux problèmes de santé induits par des bâtiments vieillissants et délabrés

129960-01-xxl_1280x458.jpg
  • En Europe, au cours de ces dernières décennies, les périphéries ont progressé de 54% de plus que les zones urbaines, et se composent à 62% de maisons unifamiliales.
  • Les résidents des maisons unifamiliales signalent davantage les problèmes (+33%) que les résidents des habitations multifamiliales.
  • Investir dans des immeubles de bureaux sains ne devrait pas être un casse-tête pour les entreprises

Aujourd'hui, le Groupe VELUX présentait l'édition 2018 du Baromètre Healthy Homes lors d'un événement à l'Autoworld de Bruxelles, réunissant des scientifiques, des représentants de l'industrie de la construction, des politiques et les médias.

Le Baromètre Healthy Homes 2018 est la quatrième édition de cette étude paneuropéenne, qui prend le pouls des constructions en Europe et examine les effets de l’habitat sur la santé des habitants. Le rapport de cette année met en lumière de bien tristes réalités, en particulier dans les périphéries qui se développent très rapidement.

Suburbanisation et habitat (mal)sain

L’urbanisation est un sujet familier pour beaucoup, mais si l’on considère l’Europe dans son ensemble, ce sont en fait les périphéries qui connaissent la croissance la plus rapide, dépassant la croissance urbaine de 54% entre 1961 et 2011 (année pour laquelle le dernier ensemble de données sur 10 ans est disponible). Une maison en périphérie est toujours un rêve pour de nombreux Européens, qui délaissent les villes en quête d’espace, de frais moindres et d’une meilleure qualité de vie. Les maisons unifamiliales dominent le paysage de la périphérie, avec 62% des habitations dans ces zones. Toutefois, bon nombre de ces habitations sont vieilles et délabrées, et présentent un risque réel pour la santé. A titre d’exemple, les occupants de maisons unifamiliales présentant des problèmes de surchauffe risquent davantage (33%) de signaler des problèmes de santé que les occupants d’habitations multifamiliales présentant les mêmes problèmes.

« En Europe, au cours des six dernières décennies, la croissance des périphéries a largement dépassé la croissance urbaine. L’étude de cette année démontre l’importance des périphéries dans la réalisation d’un habitat plus sain, alors que nous négligeons leur importance. Des actions sont nécessaires pour résoudre les problèmes de santé et de climat dans les populations, mais dans les périphéries européennes, nous risquons de passer à côté d’une opportunité exceptionnelle. » David Briggs, CEO du Groupe VELUX
 
 

Rénovation : un bon investissement pour la société

Le rapport indique que l’argent est présent dans le système pour catalyser les niveaux requis de rénovation, mais détaille également les obstacles majeurs – et souvent inutiles – qui dissuadent les propriétaires de réaliser de tels investissements. Les avantages de la rénovation sur le long terme sont également établis. Alors que le montant unique nécessaire à la rénovation de l’habitat en Europe est estimé à 295 milliards d’euros environ, des études démontrent qu’un habitat inadéquat coûte environ 194 milliards d’euros par an aux économies européennes.

Des bureaux sains : profitables à tout le monde

Lorsqu’ils ne sont pas chez eux, la plupart des Européens passent leur temps dans un bureau. Pour la première fois, cette édition du Baromètre Healthy Homes se penche également sur les environnements de bureaux en Europe. En sachant que 90% des frais d’une entreprise sont liés à ses employés et que de meilleurs environnements intérieurs permettent des améliorations notables de la productivité et du bien-être, ce rapport démontre pourquoi les entreprises devraient pouvoir investir dans des bureaux en toute simplicité.

Quelques résultats du Baromètre Healthy Homes de cette année proposent aux politiques, à l’industrie et aux propriétaires privés des suggestions en vue d’une amélioration de l’état des habitations et des bureaux en Europe, ce qui sera résolument vital dans le cadre de la réalisation des objectifs de développement durables des Nations Unies et des engagements de l’Accord de Paris sur le climat (2016).

 « Je salue de tout cœur cette nouvelle édition du Baromètre Healthy Homes. Il est essentiel que nous basions nos décisions sur des données fondées, comparables et fiables. Il s’agit là de la seule façon de relever le défi de l’habitat et de respecter nos engagements en matière de climat et d’énergie. N’oublions pas que la transition énergétique commence à la maison ! » Maroš Šefčovič, Vice-Président de la Commission européenne

Le Baromètre Healthy Homes 2018 comporte une nouvelle analyse de la base de données Eurostat de l’UE effectuée par Ecofys, une entreprise de Navigant, ainsi que de nouvelles recherches de Fraunhofer IBP, enrichies par des données existantes.

Téléchargez le Baromètre Healthy Homes 2018 ici :

 

Recevez des mises à jour par e-mail

En cliquant sur « S'abonner », je confirme avoir lu et accepté la Politique de confidentialité.

A propos de VELUX

Depuis 75 ans, le Groupe VELUX améliore le milieu de vie des personnes à travers le monde ; en tirant profit de la lumière du jour et de l’air frais par le biais de la toiture. La gamme de produits inclut des fenêtres de toit pour toiture en pente et toiture plate, des verrières modulaires, ainsi qu’une gamme de stores décoratifs et de protections solaires, de volets roulants, de solutions d’installation et de systèmes de commande à distance. Ces produits sont destinés à garantir un climat intérieur sain et durable, pour le travail, l’apprentissage, le jeu et l’amusement. Ils travaillons de manière globale – avec des activités industrielles et commerciales dans plus de 40 pays et environ 9500 employés à travers le monde. Le Groupe VELUX est détenu par VKR Holding A/S, une société anonyme entièrement détenue par des fondations et par la famille du fondateur. Pour plus d’informations, consultez www.velux.com.